Lancement de la série « Briller par son immigration »

Le Comité d’accueil international des Bois-Francs et la MRC d’Arthabaska avaient l’honneur de dévoiler la première d’une série de six capsules vidéo destinées à rejoindre la population et à encourager les personnes immigrantes qui vivent ce long processus qu’est l’intégration. Le tout s’est déroulé lors d’une conférence de presse en présence de dignitaires, de nombreux partenaires et de plusieurs personnes immigrantes de notre territoire.

Cette série de capsules vidéo a pour objectifs de faire connaître les défis que vivent les personnes immigrantes et réfugiées ainsi que les efforts qu’elles doivent faire au quotidien pour s’intégrer ainsi que sensibiliser la population locale aux bienfaits de l’immigration dans notre région. Ainsi, ces capsules mettent en valeur des témoignages de nouveaux arrivants et d’employeurs de la région. Afin de faire un portrait général de l’immigration, les capsules font ressortir les défis vécus par les nouveaux arrivants de différents parcours et origines.

La première vidéo, diffusée le 3 juin 2013 en conférence de presse, raconte l’histoire de Wivine, arrivée au pays en l’automne 2012. Ayant quitté la République Démocratique du Congo en 2001 pour se réfugier au Bénin, Wivine a dû se séparer de ses enfants. Tout en lançant un vibrant appel pour les retrouver, elle raconte le défi de se reconstruire une vie et de retourner à l’école pour mieux accéder au marché du travail.

Par la suite, une nouvelle capsule sera diffusée à tous les lundis, et ce, jusqu’au 8 juillet 2013.

Voici de courts résumés des six capsules de la série

« Briller par son immigration » :

Kristel, une immigrante économique, originaire de Belgique, expose les difficultés de trouver un emploi et de se créer un nouveau réseau social. Son employeur aborde les apports de l’immigration ainsi que les défis grandissant de trouver une main-d’œuvre qualifiée.

Wivine, une réfugiée prise en charge par l’État parle de sa famille qu’elle a quitté au Congo et l’accueil qu’elle a vécu dans la région.

Brayan, un réfugié pris en charge par l’État, originaire de la Colombie, est arrivé durant son secondaire et parle de sa persévérance pour apprendre le français et terminer ses études.

Annerose, une immigrante économique, originaire de Suisse, raconte sa volonté de réussir à vivre de sa ferme avec sa famille.

Alain, le maire de Victoriaville souhaite la bienvenue aux nouveaux arrivants en racontant qu’il est lui-même fils d’immigrants égyptiens.

Osiel, un immigrant parrainé qui travaille sur la machinerie lourde raconte comment la rencontre de sa femme, originaire de Victoriaville, l’a amené à vivre dans la région et les défis vécus pour s’intégrer.

 

Cette série de six capsules vidéo résulte d’une collaboration du projet « Un pas vers l’autre » qui découle d’un partenariat entre le Comité d’accueil international des Bois-Francs (CAIBF), Solidarité Nord-Sud des Bois-Francs et le Centre Emmaüs des Bois-Francs ainsi que d’une entente entre la MRC d’Arthabaska et le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles (MICC). La MRC d’Arthabaska et le CAIBF souhaitent également remercier les participants aux vidéos ainsi que les membres du comité de sensibilisation de la Table locale en Immigration et en Relations interculturelles de Victoriaville.